Radatox, des fils et câbles résistants à l’oxygène atomique

22 Oct 2019

L’espace au dessus de nos têtes est loin d’être vide. La menace extra-terrestre est réelle, essentiellement pour les satellites et la station spatiale internationale situés en orbite terrestre basse (ou LEO).Cet ennemi est l’environnement même dans lequel évolue le satellite. Il s’agit de radiations, d’ultra-violets, de débris orbitaux, de micrométéorites et surtout d’oxygène atomique (ATOX). Celui-ci dégrade de façon extrêmement sévère les revêtements des engins spatiaux qui orbitent à moins de 1000 kilomètres d’altitude. Face à la menace, Axon’ Cable a développé une arme qui rend ses liaisons électriques extrêmement résistantes, c’est le RadatoxTM.

Un matériau 100 fois plus résistant !

Développé par les ingénieurs d’Axon’, le RadatoxTM est un matériau isolant, qui rend les liaisons électriques fabriquées par la société, 10 fois plus résistantes que les fils isolés en FEP, PFA ou PTFE. En outre, le RadatoxTM a une résistance à l1oxygène atomique 100 fois supérieure au polyimide! Il contribue ainsi à assurer la pérennité des missions spatiales les plus sévères.

Flexible et léger

La résistance aux radiations est également remarquable car supérieure à 200 Mrad. A noter également que les fils RadatoxTM  sont deux fois plus flexibles que des fils isolés en polyimide, ce qui rend le câblage plus facile dans un espace restreint. Ils sont également facilement dénudables.  Autre avantage important pour les applications spatiales : le gain de poids. En effet, les fils isolés en RadatoxTM sont deux fois plus légers que des liaisons isolées avec du FEP, PFA ou PTFE. Et cerise sur le gâteau : toutes les performances ont été testées par des laboratoires reconnus et indépendants dont le laboratoire de l’ESTEC (Agence Spatiale Européenne).

Une menace réelle

Dans l’espace, la radiation solaire a suffisamment d’énergie pour « casser » les molécules d’oxygène O2  et ainsi créer l’oxygène atomique (O). Cet élément très abondant de 180 à 650 km d’altitude dégrade par érosion les matériaux tels que les polymères, certains métaux comme l’argent, les  isolants multi-couches,  les panneaux solaires, ainsi que les fils et câbles situés à l’extérieur des satellites de communication.  L’érosion limite donc la durée de vie des composants et donc la pérennité de la mission. La protection contre l’oxygène atomique est donc un enjeu important pour l’industrie spatiale.

Un héritage spatial

Les fils et câbles isolés RadatoxTM  sont la solution idéale en terme de gain de masse et pour les satellites en orbite basse et/ou de durée de vie élevée, pour lesquels l’impact de l’oxygène atomique est le plus extrême. Mais Axon’ Cable propose également des fils qualifiés selon les normes ESA telles que ESCC 3901/018 et ESCC 3901/024 d’une moindre résistance à l’oxygène atomique (ATOX) mais suffisants pour certaines missions situées aux orbites les plus hautes ou pour les missions dont les durées de vie sont faibles. Impliquée dans de nombreux projets spatiaux depuis plus de 20 ans, l’entreprise fabrique des fils, câbles et liaisons d’interconnexion conçues pour les environnements les plus sévères.